Quoi de neuf dans la déco en 2018 ?

usine griffine

De retour d’Heimtextil où Cotting a reçu comme chaque année distributeurs, fabricants et prescripteurs, nous nous penchons sur les grands courants des salons de ce début d’année qui confirment un à un l’évolution des tendances. Il en va ainsi d’année en année, les styles qui semblaient démodés ou avant-gardistes montent en puissance ou deviennent incontournables.
Si le style scandinave sobre et épuré perdure, il est contrebalancé par des ambiances où l’opulence affiche un maximalisme assumé : Les bruns du bois de noyer invitent désormais des couleurs fortes et sourdes dans des ambiances Art Déco, tandis que les bois blonds des décors Nordiques s’entourent toujours de teintes douces à plus modérées. Cependant, des petites touches de nouveautés apparaissent ça et là pour rebooster nos espaces de vie.

Côté couleurs, les verts se déclinent dans des teintes très pastel plus ou moins grisées ou bien explosent en verts « bouteille » et « sapin » profonds. Les violets ou « aubergine » se distinguent particulièrement à côté des jaunes « curry » qui se sont imposés dans de nombreux styles, bien au-delà du scandinave. De même, les bordeaux profonds sont très présents et se marient avec toutes sortes de couleurs, notamment les roses allant du « corail » à des poudrés grisés, en passant par des nuances terreuses.

Côté mobilier, les fauteuils particulièrement moelleux et enveloppants nous invitent à « cocooner », alors qu’apparaissent sur de nombreux stands des mini-bancs qui peuvent habilement se glisser dans des espaces les plus confinés, assurant esthétisme et sobriété.

Côté matière, grand retour du velours confirmé, celui-ci habille non seulement nos fauteuils et canapés, mais également des tabourets ou même des petits éléments de décoration.

Enfin concernant les motifs, dans l’ensemble le textile de décoration se fait plus sage, particulièrement le linge de lit qui semble adopter retenue et douceur.

Quoi qu’il en soit, il ressort de chaque salon que innovation et créativité semblent désormais indissociables, et ce dans tous les domaines de la décoration. Que l’on parle de la conception et du développement des produits ou de leur industrialisation, la mode et la technologie sont irrémédiablement liées. La révolution numérique impacte aussi bien les process de fabrication et de distribution, que les élans créatifs des designers. C’est pourquoi transversalité et diversité sont de rigueur.Pour répondre aux attentes de consommateurs de plus en plus avertis, il apparait nécessaire de créer des produits qui portent un sens, comme par exemple faciliter notre vie quotidienne tout en améliorant notre bien-être. La chose essentielle à retenir étant que : si les produits évoluent en technicité, ils n’en doivent pas moins être désirables et donc chargés d’émotion et de sensorialité.

DERNIERS POSTS

HAUT