usine griffine

Dès que l’homme est apparu, il n’a cessé d’inventer des moyens pour communiquer. Bien avant la parole et l’écriture, il a eu recours aux symboles. Parmi eux le dessin puis la simplification graphique, mais aussi la couleur.

Au sein des différents systèmes de signes et de symboles qui assurent et permettent une communication entre individus (ou collectivité d’individus), la couleur occupe une place importante dans le développement des rapports entre humains. Parce qu’elle est elle-même partie intégrante de notre monde, parce que toute forme de vie l’utilise, elle est universelle.

De la variation des couleurs dépend la vie : certains animaux se font discrets en se fondant dans l’environnement pour échapper à leur proie, alors que d’autres prédateurs l’utilisent pour intimider ; certains se séduisent, d’autres se repoussent.

Il en va de même pour nous les humains : la couleur nous influence, et consciemment ou inconsciemment guide nos réactions et nos envies. Il y a le langage des mots, celui du corps et puis il y a celui de la couleur. Nous l’utilisons personnellement pour paraitre, et collectivement pour délivrer des messages.

Du choix de nos vêtements aux indications de secteurs publics bien délimités, la couleur suggère et nous impose la marche à suivre.

Dans de nombreux domaines comme la publicité ou le marketing, les pictogrammes et les logos...nous donnons du sens à des concepts qui ne sont pas exprimés par des mots.

Ainsi, si nous abordons le domaine du Design industriel, quel qu’en soit le secteur, la couleur devient un enjeu de taille : elle est le premier langage, compris par tous et étant perçue directement avant même la forme et le toucher du produit fabriqué.

Elle tient donc un rôle considérable, et impacte directement ou indirectement la vente car elle possède globalement un pouvoir d'évocation qui fait aimer ou non le produit.

Elle permet de le caractériser et ce, quel que soit le domaine d'activité : automobile, mobilier, maroquinerie, téléphonie, distribution…

La couleur ne se limite pas uniquement à mettre en lumière les nouveautés mais elle permet par exemple de (re)valoriser les basiques et d’améliorer leurs ventes. Selon les études relatées dans « Psychologie de la couleur » - Skilled - Mai 2017, il suffit de 90 secondes pour se faire une idée sur un produit, et celle-ci s’opère entre 62% et 90% grâce à sa couleur. En outre, si cette dernière déclenche l’achat dans 60% des cas, pour 84,7% des consommateurs elle est l’élément principal qui le détermine. Par exemple, 2/3 des consommateurs ne craquent pas pour un appareil électroménager s’il n’est pas dans la couleur désirée…

Au-delà de l’étude dédiée aux gammes et aux collections, la couleur est aussi un véritable levier de différenciation pour les marques : la couleur « ADN » est l’élément qui permet d’assurer leur cohérence. Facile à utiliser en symbolique de valeurs d’entreprises, elle est le lien unique entre le style, le marketing et la communication : référence de marque, logo, merchandising, pub...etc.

Faire-valoir de la matière et des finitions, l’intégration de la couleur en amont de toute réflexion Design permet donc d’anticiper les attentes des consommateurs à travers le monde. La couleur est donc un enjeu stratégique mais comment être sûr que les couleurs des produits seront en phase avec les attentes des clients ? Comment la matière et les finitions peuvent renouveler les couleurs basiques ? Comment harmoniser les gammes de couleur, renouveler les intemporels ou encore développer de nouvelles gammes ?

Aborder la couleur sous l’angle de l’anticipation créative et stratégique, c’est assurer le renouvellement du design au niveau international : C’est en explorant toutes les nuances possibles pour n’en retenir que quelques-unes, que les designers et marketeurs confrontent intuitions style et anticipation sociologique pour élaborer les couleurs de  demain.  De ces recherches croisées naissent des choix qui forment les tendances qui rythment les marchés.

Cotting vous propose chaque mois de développer ses analyses autour de cet axe de réflexion.

DERNIERS POSTS

  • COTTING, PEUGEOT & OPEL

    La grande nouvelle 2017 dans le monde automobile européen a été le rachat d’Opel par PSA et la ...

  • ACCÉLÉRER LA R & D

    Après une année 2017 particulièrement chargée l’équipe R&D a été renforcée par l’arrivée de 3 n...

  • COTTING & LE VÉGAN :

    Qu’est-ce que le Végan ? Aujourd’hui nous entendons souvent parler du Véganisme. Le monde est e...

  • QUOI DE NEUF DANS LA DÉCO EN 2018 ?

    De retour d’Heimtextil où Cotting a reçu comme chaque année distributeurs, fabricants et prescr...

  • MADE IN FRANCE, MADE IN NUCOURT

    C’est en 1947 que Monsieur Jean Leducq, créateur des blanchisseries de Pantin (groupe Elis), fo...

HAUT