Interview de Vincent Pressoir, directeur du site de fabrication de Griffine Enduction  / COTTING group

De gros travaux ont été réalisés sur ce site de fabrication de Nucourt depuis l’été 2018, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

 

V.P: Le point de départ est le positionnement de Griffine sur le marché et sa volonté de répondre aux nombreuses demandes de ses clients. Concernant la charge capacitaire nous sommes au maximum des hypothèses envisageables. Nous avons donc un réel besoin d’augmenter notre capacité à produire pour nous adapter et répondre de manière réactive à la demande. La typologie des produits nous a amené à identifier les goulots d'étranglement, afin d’envisager, étape par étape, tout une série d’améliorations qui nous permettra de faire face à nos besoins en terme de développements et de commandes de produits.

 

Concrètement, comment cela se traduit-il ?

 

 

V.P: Nous avons 4 ateliers de production. L'augmentation de la capacité à produire de notre site passe par l'augmentation de l’un des 4 ateliers, celui de la finition.

 

Qu’entendez-vous par finition ?

 

 

V.P: Nos produits sont fabriqués en 2 temps : l’enduction est la phase où l’on enduit le support textile d’une couche de PVC ou de PU colorée, vient ensuite la finition. C’est la phase qui permet de singulariser nos produits : leur aspect, leur toucher, la main, le relief, l’impression de motifs avec une mise à la teinte souvent délicate...etc.

 

 

De quelle manière êtes-vous, ou allez-vous intervenir en terme de travaux et d’investissements ?

V.P: Cet atelier comporte 4 lignes. Durant l'été 2018, nous avons déjà effectué des travaux sur une ligne et le résultat a été parfaitement conforme à toutes nos attentes.

Durant cet été 2019, nous avons axé nos efforts sur une autre ligne de finition qui nous permet de réduire la durée de passage des produits. Ceci représente un énorme gain de temps.

Pour cela nous avons investi dans un nouvel équipement et avons d’ores et déjà gagné en capacité. Parallèlement nous avons également effectué des travaux préparatoires sur une autre ligne, toujours dans le but de prévoir l'augmentation de capacité de finition de nos produits.

J’imagine que vous vous êtes fixé un but précis en terme de capacité à atteindre, qu’en est-il ?

V.P: En effet, le but final prévu pour janvier 2020 est d’atteindre en laize commerciale, une augmentation de capacité de 10% de mètres vendus par an. Notre projet de travaux pour l’été 2020 concerne la dernière ligne de finition et il est déjà sur les rails.

Pour conclure, notre capacité de production aura augmenté grâce aux investissements soutenus par nos actionnaires de 15,6 % par rapport à la moyenne des 7 dernières années.

DERNIERS POSTS

HAUT